Le G7++ Groupe des amis du Golfe de Guinée réuni à Bruxelles

0
129
G7++ 2019 Bruxelles 2

La France et le Ghana, avec le soutien de la Commission Européenne et du Service Européen d’Action Extérieure, organisent le 2 juillet une réunion technique dans le cadre du G7++ Groupe des amis du Golfe de Guinée.

Communiqué de presse du ministère des Armées, 27 juin 2019

Réunion du G7++ Groupe des Amis du Golfe de Guinée à Bruxelles Mardi 2 juillet 2019 – Bâtiment Charlemagne
Le G7++ Groupe des amis du Golfe de Guinée (FoGG) a été créé en 2013 au cours de la présidence britannique du G7. Son but est de soutenir l’architecture de sécurité maritime, développée dans le cadre du Code de conduite relatif à la prévention et à la répression des actes de piraterie, des vols à main armée à l’encontre des navires et des activités maritimes illicites en Afrique de l’Ouest et du Centre, par trois organisations régionales – CEDEAO, CEEAC et CGG. Le code, connu le nom de Code de Conduite de Yaoundé, a été initialement adopté par 22 chefs d’État ou leurs représentants à Yaoundé au Cameroun en juin 2013. Il y a aujourd’hui 25 signataires.

Outre les pays du G7 (Allemagne, Canada, États-Unis d’Amérique, Italie, Japon, Royaume-Uni, et France), le G7++ FoGG accueille en son sein la Belgique, le Brésil (observateur), la Corée du sud, le Danemark, l’Espagne, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la Suisse, l’Union européenne, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et INTERPOL.

Originellement centré sur les questions de lutte contre la piraterie dans le golfe de Guinée, le G7++ FoGG a depuis étendu son champ d’action à l’ensemble des activités illicites en mer telles que la pêche illégale ou les différents types de trafics (êtres humains, stupéfiants, armes, animaux et ressources naturelles, etc.).

Lire la suite sur le site de la Représentation permanente de la France auprès de l’UE

Partager/Share