GoGIN présent au G7++ (Amis du Golfe de Guinée)

0
186
Reunion G7++ à Bruxelles

Co-présidé en 2019 par la France et le Ghana, le G7++ (Amis du Golfe de Guinée) s’est réuni à Bruxelles le 2 juillet, en une instance technique destinée à préparer sa session plénière du mois de novembre. A cette occasion, les pays organisateurs de la réunion avaient élargi le cercle traditionnel des participants au G7++ en invitant notamment des organisations non gouvernementales impliquées dans la protection de la faune marine, mais aussi des industriels exploitant les ressources maritimes du Golfe de Guinée. Pour sa part, l’Union européenne a soutenu la manifestation en l’accueillant dans les locaux de la Commission, et en la subventionnant en partie via le projet GoGIN.

Sous la présidence du vice-amiral d’escadre Hervé de Bonnaventure, coordinateur ministériel défense pour la sécurité des espaces maritimes, et du contre-amiral Moses Kwadwo Beick-Baffour, commandant de l’école de commandement et d’état-major des forces armées ghanéennes, 120 participants de 26 pays et de 7 organisations ou institutions internationales ont pu débattre des difficultés et des succès de l’architecture de Yaoundé, de la feuille de route commune à adopter pour poursuivre son opérationnalisation.  D’une grande franchise, les débats ont permis d’identifier clairement les points durs rencontrés par l’architecture, au premier rang desquels son financement, mais aussi de souligner des avancées notables, notamment en matière de police des pêches. Au bilan, il a été décidé de la mise en place de cinq groupes de travail permettant d’assurer la continuité des actions entreprises afin d’améliorer la sécurité maritime du Golfe de Guinée, pour permettre l’expansion de l’économie bleue, et ses retombées positives sur les populations riveraines.

Le rôle fédérateur et l’expertise de GoGIN ont unanimement été soulignés par les participants de divers horizons, témoignant ainsi de la pertinence des nouvelles orientations données au projet fin 2018.

Lire l’article publié par la coprésidence française

Partager/Share