Les administrations maritimes du Ghana entrainées à gérer ensemble l’information sur la sécurité maritime

0
32
Formation CMC-MMCC Ghana juillet 2019

En vue d’appuyer la montée en puissance du CMC zone F (Accra, Ghana) le directeur du CMC, le major Kanguli Benning, a proposé au projet GoGIN d’organiser une session d’information sur la sécurité maritime destinée au personnel du CMC (centre multinational de coordination, sus l’égide de la CEDEAO) ainsi qu’aux représentants des administrations maritimes ghanéennes.

En réponse à cette demande, GoGIN a initié une session d’une semaine sur la sécurité maritime, qui a été conçue et donnée par François Morizur, expert du projet, du 8 au 12 juillet 2019. Deux professeurs de la RMU sont venus renforcer l’équipe de formation.

Lors de cette session, ont été abordés les éléments clés de la piraterie maritime et de la situation propre au Golfe de Guinée, complétés par des études de cas récentes. Ensuite les participants ont appris comment analyser l’information, et enquêter à bord d’un bateau après un évènement de mer ; ils ont fait un exercice d’après un scénario de piraterie avec mise en place d’une cellule de réponse de crise. En outre, un représentant de la société Kongsberg a présenté les possibilités des satellites KSA.

La session a été suivie par 33 participants provenant des administrations et agences impliquées dans l’action de l’État en mer au Ghana  : CMC, Police maritime, Marine nationale, Industrie pétrolière, Commission des pêches, Armée de l’air, autorités portuaires, RMU.

La session a été officiellement ouverte par le Vice-Ministre de la Défense, le chef d’état-major de l’armée et le directeur du CMC, et très largement couverte par les médias, démontrant l’importance accordée par les autorités ghanéennes à la sécurité maritime et à la coordination inter-administrations des actions.

Ce type de formation permet de partager information et conseils tout en développant une culture inter-administrations ainsi que l’établissement d’un réseau professionnel. Il offre également l’occasion de comprendre la mission, les ressources, les capacités et les limites des autres partenaires.

Partager/Share