Forum sur la sécurité maritime en Afrique, Dakar

0
59

Le forum sur la sécurité maritime en Afrique a été organisé du 20 au 22 janvier 2020 à Dakar pour célébrer le 45eme anniversaire de la Marine du Sénégal.

Une vingtaine d’intervenants de haut rang (chefs d’état-major de la marine des pays du Golfe de Guinée et des principaux pays partenaires) ont traité de l’ensemble des problématiques de la surveillance maritime devant une assemblée de plus de 300 participants.

Une trentaine d’exposants complétaient ce panorama (sociétés de sécurité, initiatives et projets internationaux, outils de surveillance, etc.). Les projets européens GoGIN et WeCAPS, du programme Routes maritimes critiques, disposaient d’un stand ce qui leur a permis d’expliquer en détail leurs activités respectives.

Les principaux thèmes abordés étaient les suivants :

  • Exigences et état de préparation en matière de sécurité maritime dans la perspective de l’exploitation offshore (CEMM Sénégal),
  • Concepts de transferts de technologies (Israel Shipyards Ltd),
  • Pour une conduite efficace des patrouilles de surveillance maritimes (Représentant Marine du Nigéria),
  • Les défis de la coordination et de l’exécution des activités de sécurité maritime dans le Golfe de Guinée,
  • Former la prochaine génération des dirigeants maritimes africains (Représentant de la Marine du Cameroun),
  • Coordination entre les autorités maritimes et le secteur des hydrocarbures,
  • Plateformes innovantes pour améliorer l’interopérabilité dans le secteur maritime,
  • Stratégie de gouvernance et de sécurité maritime intégrée (CEMM Gabon),
  • Les enjeux maritimes et fluviaux dans le Golfe de Guinée. Problématique des eaux continentales dans l’architecture de Yaoundé (CEMM Congo),
  • Un cadre pour la collaboration régionale contre les crimes maritimes (CEDEAO),
  • Lutte contre les migrations et trafics illicites dans les zones maritimes africaines (Vice-Amiral d’escadre Jean Louis Lozier, Préfet Maritime Atlantique, représentant la Marine française),
  • Améliorer les opérations transnationales pour renforcer la sûreté maritime.

Les points suivants ont émergé des différentes discussions :

  • Une coopération régionale et interrégionale est indispensable,
  • Une mise à niveau des équipements est nécessaire,
  • Un système d’échange d’information interopérable serait pertinent.

Ce forum a été couvert par MaritimAfrica qui a réalisé plusieurs interviews.

Partager/Share