Stratégie de l’économie bleue de l’Afrique

0
126
[Source : Union africaine-BIRA] L’élaboration de la Stratégie de l’économie bleue pour l’Afrique s’inscrit dans le prolongement de la Conférence sur l’économie bleue durable, tenue à Nairobi au Kenya, en 2018. Les dirigeants africains réunis à cette conférence ont demandé instamment à l’Union africaine de travailler avec les parties prenantes concernées à l’élaboration d’une stratégie de l’économie bleue pour l’Afrique, qui sous-tendra le développement durable et l’utilisation viable des ressources aquatiques en Afrique.
La Stratégie de l’économie bleue pour l’Afrique a été approuvée par le Comité technique spécialisé sur l’Agriculture, le Développement rural, l’Eau et l’Environnement à sa 3ème session, tenue en octobre 2019.
L’Union africaine a défini le développement de l’économie bleue / des océans comme un objectif prioritaire pour la réalisation de l’aspiration « Une Afrique prospère fondée sur une croissance inclusive et un développement durable » dans le cadre de son Agenda 2063. En conséquence, le Bureau interafricain des ressources animales de l’Union africaine (UA-BIRA), un bureau technique qui relève du Département de l’Économie rurale et de l’Agriculture de la Commission de l’Union africaine, s’est vu confier la responsabilité spécifique de soutenir l’élaboration de la Stratégie de l’économie bleue pour l’Afrique.
La Stratégie de l’économie bleue pour l’Afrique est consolidée sur base des cinq rapports techniques des domaines thématiques repris ci-dessous, annexés à ce document stratégique :
1 . Pêche, aquaculture, conservation et écosystèmes aquatiques durables ;
2 . Navigation / transports maritimes, commerce, ports, sécurité maritime, sûreté en mer et application des règlementations ;
3 . Tourisme côtier et maritime, changement climatique, résilience, environnement, infrastructures ;
4 . Énergie durable, ressources minérales et industries innovantes ;
5 . Politiques, institutions et gouvernance, emploi, création d’emplois et éradication de la pauvreté, financements innovants.
Partager/Share