Un pool de formateurs initiés à YARIS, la plateforme de partage d’informations maritimes de l’architecture de Yaoundé

0
73
Train the trainer on YARIS platform / Formation de formateurs à la plateforme YARIS / © GoGIN

Du 4 au 7 mai, une vingtaine de participants (équipe GoGIN et représentants du CIC, CRESMAO, CRESMAC et ARSTM) ont pu découvrir et s’exercer sur la version initiale de la plateforme YARIS. La présentation était animée par Fernando Alves du consortium Zertive-XSealence-SplendidAdvice.

La plateforme YARIS est destinée à être l’outil d’échange d’informations entre l’ensemble des 27 centres maritimes qui constituent l’architecture de Yaoundé. Elle est conçue comme un outil de connaissance de la situation maritime (MSA) permettant à la fois de connaître ce qui se passe en mer et de coordonner des opérations en situation de crise.

La définition de ses spécifications a été élaborée conjointement entre l’équipe GoGIN et un groupe de représentants des centres maritimes. Après attribution du marché au consortium Zertive-XSealence-SplendidAdvice, le dialogue s’est intensifié pour assurer un développement de l’outil au plus proche de la demande.

Une première version a pu être testée par une vingtaine de participants sélectionnés au sein de l’équipe GoGIN et des centres régionaux (CIC, CRESMAO, CRESMAC et ARSTM). L’équipe de développement informatique a élaboré un support de cours et a assuré une formation à distance pendant 4 jours (4 au 7 mai), les matinées étant dédiées aux présentations et démonstrations de YARIS et les après-midi à la pratique sur une version de formation.

YARIS assure un échange d’information ciblé et sécurisé, où les centres peuvent choisir quelles informations partager, avec qui, et selon quel niveau de confidentialité. Cette flexibilité d’accès est totalement sécurisée.

La connaissance de la situation maritime s’effectue grâce à une combinaison d’applications opérationnelles : cartographie pour visualiser l’information, messagerie instantanée, journal de bord (log). Ces applications sont utilisées pour gérer des situations opérationnelles (par exemple un pétrolier qui s’échoue, une attaque de pirates), ces dernières pouvant faire l’objet d’un suivi d’évènements, lors d’une gestion de crise.

Des données externes pourront être importées pour enrichir les données (calques, données AIS ou radar, etc.), mais devront faire l’objet d’accord avec les fournisseurs. YARIS a bénéficié de l’appui de ExactEarth et GeoGarage, qui ont fourni des données AIS et des cartes nautiques pour tester le système.

Un portail d’information et d’actualités complète l’outil YARIS où chaque centre gère son propre flux de nouvelles et le partage de manière ciblée avec les autres entités.

YARIS est actuellement en phase de finalisation et la version finale devrait être livrée fin juillet. Un plan de formation est en cours d’élaboration alliant formation à distance et en présentiel, en tenant compte des règlementations nationales de lutte contre le COVID 19. Les formateurs bénéficieront d’un approfondissement des connaissances sur la version finale au mois d’octobre. Entre juillet et fin septembre, ils vont initier les équipes de chacun des centres opérationnels maritimes à l’utilisation de la version initiale de YARIS.

YARIS sera également utilisé lors des entraînements, qui reprendront au fur et à mesure de la levée des restrictions de déplacement, propres à chaque pays.

En parallèle, la gouvernance de l’outil est en cours de réflexion au sein des membres de l’architecture de Yaoundé. L’équipe GoGIN va accompagner cette réflexion de manière à ce que l’outil puisse être pleinement déployé et utilisé, dans un souci de collaboration inter-administrations et de coopération régionale.

Partager/Share