La surveillance maritime se renforce au large de la Gambie

0
222
Closing ceremony of YARIS advanced training in The Gambia.

[Banjul, 2 juillet 2021] Le Ministre de la Défense de la République de Gambie, S.E. Amb. Sheik Omar Faye, a présidé la cérémonie de clôture de la formation avancée à la plateforme YARIS (Yaoundé Architecture Regional Information System), en présence de l’Ambassadeur de l’Union européenne en Gambie, S.E. Corrado Pampaloni, et de hauts responsables du secteur maritime. La cérémonie de remise des diplômes s’est tenue au commandement de la base navale de la Marine gambienne à Banjul, le 2 juillet à 9h00.

En Gambie, en raison de l’absence d’un centre des opérations maritimes (COM) au niveau national, la Marine assume les rôles et les responsabilités d’un COM national pour garantir la sécurité et la sûreté maritimes du pays, en sus de son mandat traditionnel. En outre, en raison de la nature multidimensionnelle de la sécurité et de la sûreté maritimes, le COM collabore avec les principaux acteurs maritimes du pays afin d’accroître les capacités de suivi, de contrôle et de surveillance de ses mandats.

Le Capitaine Ebou Touray, chef du COM Banjul, a déclaré que

« Le système YARIS a fourni au pays une plateforme lui permettant d’établir des priorités et de faire converger ses acteurs maritimes sous un même toit, ce qui faisait défaut auparavant. Cette initiative a renforcé la nécessité pour les acteurs maritimes de la Gambie de travailler collectivement dans le cadre de procédures opérationnelles bien structurées afin de coordonner les actions nationales relatives au domaine maritime.

Il ajoute : « De plus, malgré les insuffisances des ressources et des équipements navals, qui entravent considérablement notre capacité à être en mer à tout moment, le système YARIS offre la possibilité d’accroître la connaissance effective de notre environnement opérationnel par la surveillance et l’analyse. Cela nous donne l’avantage opérationnel de faire plus avec moins. »

Du 21 juin au 2 juillet, vingt participants appartenant à la Marine gambienne, au Bureau de la Sûreté nationale, aux Affaires maritimes, à l’Autorité portuaire et au Centre de surveillance des pêches ont bénéficié d’une formation avancée à YARIS, dispensée par une équipe mixte composée de trois instructeurs de GoGIN, de l’ARSTM et du CRESMAC.

L’objectif de cette formation en présentiel était de permettre au personnel des centres d’utiliser YARIS dans un contexte opérationnel. Dans le cas des cinq centres gambiens, l’accent a été mis sur la présentation de l’ensemble des fonctionnalités du système tout en aidant les centres à intégrer cet outil dans leurs propres procédures opérationnelles. Les participants se sont vus proposer des scénarios fictifs sur différentes thématiques (lutte contre la pollution maritime, pêche illégale…) pour s’approprier YARIS et mesurer sa plus-value dans les missions quotidiennes.

Dans les mois à venir, ce soutien personnalisé continuera à être déployé par un pool mixte de formateurs (GoGIN et centres de l’AY) en Angola, au Libéria, au Nigéria, en RDC, en Sierra Leone, au Togo ainsi que dans le CMMC zone E; en outre, la plateforme YARIS sera utilisée comme outil principal de communication lors du prochain exercice Grand African Nemo coordonné par la France.

Partager/Share