Les autorités de Sierra Leone formées à la plateforme YARIS pour coordonner les opérations en mer

0
67

[Freetown 24 septembre 2021] Le chef d’état-major des forces interarmées de la République de Sierra Leone, le général de brigade Sahid Tejan Kanu, a présidé la cérémonie de clôture de la formation avancée à la plateforme YARIS (Yaoundé Architecture Regional Information System), en présence des autorités du ministère de la Défense, du Département de la sécurité nationale, et des acteurs du secteur maritime. La cérémonie de remise des diplômes s’est tenue à l’école d’entraînement de la branche navale des Forces armées sierra-léonaises à Freetown, le 24 septembre à 10 heures. (Communiqué de presse)

La sécurité et la sûreté maritimes de la Sierra Leone sont coordonnées par le comité maritime conjoint (Joint Maritime Committee – JMC), qui dirige et gère le centre d’opérations conjoint (JOC), constitué par les principales administrations maritimes telles que la Marine nationale, la Police maritime, les Affaires maritimes et le ministère de la Pêche et des Ressources marines.

Du 13 au 24 septembre, vingt-quatre participants travaillant au JOC détachés de la Marine nationale, de la Police maritime, et du ministère des Pêches et des Ressources marines ont reçu une formation avancée à YARIS, dispensée par une équipe mixte d’instructeurs de GoGIN, CIC-ICC, CRESMAO et CRESMAC. Durant cette formation, 5 nouveaux instructeurs YARIS ont effectué un stage pratique, épaulés par des formateurs aguerris.

L’objectif de cette formation en présentiel est de permettre au personnel des centres d‘utiliser YARIS dans un contexte opérationnel. Dans le cas du JOC Sierra Leone, il s’agissait à la fois de présenter l’ensemble des fonctionnalités du système tout en accompagnant les centres représentés à intégrer cet outil dans leurs propres procédures opérationnelles. Les participants ont été mis en situation en travaillant sur des scénarios fictifs autour de différentes thématiques (dont la lutte contre le déversement de déchets toxiques) pour s’approprier YARIS et mesurer sa plus-value dans les missions quotidiennes.

Le commandant Abdul Karim Dumbuya, chef des opérations de la JMC, a déclaré que

« YARIS est une plateforme très appréciée ; elle est considérée comme un outil simple à comprendre et à utiliser, mais également un outil qui accroît la capacité de surveillance de nos eaux et assure un partage et une gestion efficaces des informations maritimes aux niveaux national, zonal, régional et international. »

Dans les semaines à venir, cet accompagnement personnalisé va continuer à se déployer (Angola, Liberia, Nigeria, RDC, Togo, ainsi que le CMMC zone E), avec l’appui d’équipes mixtes de formateurs (GoGIN et centres de l’AY).

Partager/Share