YARIS contribue aux éléments de preuve lors d’un procès fictif au Congo

0
133
Opération en mer et procès fictif, République du Congo, Décembre 2021 © ONUDC

Durant la semaine du 6 au 11 décembre, dans le cadre de son programme GMCP (Global Maritime Crime), l’ONUDC a coordonné à Pointe Noire, République du Congo, un exercice maritime débutant par la mise en œuvre de la chaîne opérationnelle de l’Architecture de Yaoundé et se terminant par la tenue d’un procès fictif.

Outre l’occasion fournie aux forces de la marine congolaise de s’entraîner en mer à l’intervention à bord d’un bâtiment victime d’un acte de piraterie et suspect de conduire des activités illicites, cet exercice visait à conduire un procès fictif en impliquant un grand nombre de membres de l’institution judiciaire locale.

Dans ce cadre, au-delà de l’utilisation de YARIS pour le suivi de la situation maritime lors de l’intervention des unités de la marine, les éléments enregistrés dans la fonction LOG de la plateforme ont été extraits pour servir de preuves aux officiers de police et au procureur.

Au-delà du suivi de situation maritime pour lequel il a été conçu, cet exercice a clairement permis de positionner YARIS comme un système apte à répondre aux enjeux globaux de la lutte contre les activités maritimes illicites.

Reportage sur cette opération en mer par MaritimAfrica

Partager/Share