YARIS appuie la coordination entre les administrations de l’action de l’Etat en mer de Côte d’Ivoire

0
146

[Abidjan, 18 février 2022] Le Capitaine de Vaisseau Charles Bamélé, Directeur de la Coordination des Opérations de l’Action de l’Etat en Mer auprès du Secrétaire Permanent du Comité Interministériel de l’Action de l’Etat en Mer (SEPCIM-AEM), a présidé au nom du Secrétaire Permanent la clôture de la formation à l’utilisation du système d’information YARIS (Yaoundé Architecture Regional Information System), en présence du Représentant de la Délégation européenne et du pool de formateurs du projet européen GoGIN. Il a félicité la quarantaine de participants issus des administrations de l’Action de l’Etat en Mer (AEM) qui ont suivi avec succès cette formation pratique à Abidjan. [Télécharger le communiqué de presse]

La sécurité et la sûreté maritimes de la Côte d’Ivoire sont coordonnées par le SEPCIM (Secrétariat Permanent du Comité Interministériel de l’Action de l’Etat en Mer). L’ensemble des administrations civiles et militaires ayant compétence en mer et dans les eaux intérieures, ont ainsi un cadre institutionnel pour surveiller, et lutter contre les accidents, la piraterie, la pêche illicite et tout autre trafic.

Ces administrations disposent maintenant d’un réseau YARIS national, leur permettant d’utiliser un outil unique et sécurisé pour préparer et conduire des opérations de sécurité et de sûreté maritimes, de la situation de routine à la situation de crise.

La plateforme YARIS (Yaoundé Architecture Regional Information System) a été développée en partenariat entre le projet GoGIN et les responsables de l’Architecture de Yaoundé (AY), avec le soutien de l’Union européenne. Opérationnelle depuis septembre 2020, elle connecte désormais 96% des centres maritimes de l’architecture de Yaoundé. Au-delà de la coordination inter-régionale, YARIS s’avère un outil puissant pour relier les administrations nationales.

La Côte d’Ivoire est le premier pays à bénéficier d’un nouveau cycle de formation et de déploiement, destiné à créer un réseau YARIS national.

Du 7 au 18 février, une quarantaine de participants de l’ensemble des administrations de l’action de l’état en mer ont appris à connaître et utiliser YARIS, accompagnés par une équipe mixte d’instructeurs de GoGIN, du CRESMAO et de l’ARSTM. La formation modulaire a tenu compte des besoins spécifiques et des fonctions des différentes catégories de personnel. Les responsables opérationnels, les opérateurs et les analystes savent désormais utiliser la plateforme pour leur suivi quotidien et lors d’exercices ou d’opérations en mer. Les cadres et les procureurs ont quant à eux pris connaissance de la valeur ajoutée de la plateforme pour la prise de décision et la collecte de preuves.

Le CV Charles Bamélé, témoigne que « le Système de partage d’information YARIS vient renforcer la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de l’Action de l’Etat en Mer (SNAEM) de Côte d’Ivoire, adoptée en 2014 et qui repose entre autres principes, sur le partage d’informations maritimes entre les différentes administrations civiles et militaires, de l’Action de l’État en Mer. Sans cadre cohérent et sécurisé de partage de l’information maritime et de coordination entre les différentes administrations civiles et militaires de l’Action de l’État en Mer en liaison avec les Centres de Sécurité Maritime du Golfe de Guinée et leurs partenaires internationaux, la sécurisation du domaine maritime national a peu de chances de succès. Merci à GoGIN. »

A terme, le réseau national YARIS de Côte d’Ivoire contribuera, au quotidien, à une meilleure surveillance maritime, et à un partage d’informations opérationnelles ou institutionnelles ; il facilitera enfin une réelle coordination des opérations lorsque nécessaire.

Partager/Share