Les centres opérationnels de la Marine nigériane sont connectés à YARIS

0
78
Marine nigeriane et yaris

La Nigerian Navy, première marine du golfe de Guinée

La Nigerian Navy est structurée en cinq commandements dont trois sont tournés vers les opérations.
Chacun de ces trois grands commandements opérationnels est dirigé par un officier général dont les responsabilités s’étendent en particulier jusqu’à la limite de la zone économique exclusive. Ils sont répartis sur l’ensemble du littoral et portent la dénomination de Naval Command :

  • Le Western Naval Command (WNC) est situé à Apapa, à Lagos.
  • Le quartier général du Eastern Naval Command (ENC) se situe lui à Calabar, dans l’État de Cross River, près de la frontière avec le Cameroun.
  • Enfin, le Central Naval Command (CNC) constitue le troisième commandement opérationnel de la Marine nigériane. Son quartier général se trouve à Yenagoa, dans l’État de Bayelsa.

Chacun de ces commandements se voit confier des navires, des écoles, des hôpitaux, mais également des bases opérationnelles avancées (Forward Operational Base – FOB).
Ainsi, les Centres opérationnels de la marine (Maritime Operation Centre – MOC) de chaque commandement, complétés par les FOB, représentent 14 centres de veille et de gestion de crise permettant à la Marine nigériane d’assurer la veille permanente et le contrôle de ses approches côtières.

La Marine nigériane connectée à YARIS

Marine nigériane connectée à Yaris

Une équipe de GoGIN s’est rendue à Lagos, en mars dernier, dans le but de former le personnel de ces centres à l’utilisation de YARIS. La session a eu lieu au sein de la WNC, dans les locaux de la Regional Maritime Awareness Capability Centre Training School (RMACTS) et a permis à 23 marins d’être initiés à l’exploitation du logiciel.

Pendant deux semaines, quatre formateurs de GoGIN+ et de l’Architecture de Yaoundé ont délivré des cours et ont mené des exercices basés sur le Maritime Domain Awareness (MDA) du Nigéria.

En savoir plus sur les formations nationales YARIS

Avec l’acquisition de YARIS, tous ces centres de la Marine nigériane pourront partager en temps réel la situation maritime, suivre les événements suspects, alerter si besoin, échanger des informations et donner des directives. Outre le partage de la situation maritime, cet outil leur offre également la possibilité de se coordonner de façon efficace grâce, en particulier, à une messagerie instantanée.

L’accueil réservé aux formateurs, l’intérêt qu’a suscité l’outil YARIS et la motivation des stagiaires permettront très rapidement à la Marine nigériane de renforcer, de façon non négligeable, la surveillance de ses espaces maritimes tout en communiquant de façon coordonnée avec l’ensemble de l’architecture de Yaoundé à qui la plateforme est destinée.

Partager/Share