Les administrations maritimes de Guinée sont connectées à la plateforme YARIS

0
53
YARIS Guinée

Le 13 mai 2022, le Ministre délégué chargé de la Défense nationale, le Général à la retraite Aboubacar Camara, a présidé la cérémonie de clôture de la formation à l’utilisation de la plateforme YARIS (Yaoundé Architecture Regional Information System), en présence de la Ministre de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime, du représentant de l’Union européenne et des autorités en charge de l’action de l’État en mer.
À l’issue de cette formation de 15 jours, co-organisée par la Préfecture maritime et le projet GoGIN+, financé par l’Union européenne, le réseau national YARIS connectera les administrations maritimes. Télécharger le communiqué de presse.

Une action de l’État en mer : organisée et coordonnée

La Guinée a mis en place une organisation coordonnée pour piloter l’action de l’État en mer, placée sous la responsabilité de la Préfecture maritime, dirigée par le Préfet maritime, le Capitaine de Vaisseau Mohamed Camara. La préfecture héberge le Centre opérationnel maritime (COM) guinéen qui accueille des opérateurs des différentes administrations impliquées dans le domaine maritime (Marine marchande, Douanes, Police, Pêche, Environnement, Justice, etc.), cette organisation inter-administration permettant de mieux coordonner les opérations en mer.

Ces administrations sont maintenant connectées au sein d’un réseau YARIS national, leur permettant d’utiliser un outil unique et sécurisé pour préparer et conduire des opérations de sécurité et de sûreté maritimes, de la situation de routine à la situation de crise. En savoir plus sur Yaris.

Yaris en Guinée

Une formation Yaris en Guinée

Du 2 au 13 mai, 12 gestionnaires opérationnels et 15 opérateurs ont bénéficié d’une formation avancée à YARIS, délivrée par une équipe mixte de quatre formateurs de GoGIN+ et de l’AY (CIC et CMMC Zone D). Outre la maîtrise des principales fonctionnalités, les participants ont pu s’entraîner à la coordination et conduite d’opérations sur des scénarios fictifs de lutte contre la pêche illicite, de navires en difficulté et de trafics divers. A l’issue de cette formation modulaire, les centres opérationnels sont désormais connectés au réseau national YARIS : Préfecture maritime (Centre des opérations maritimes intégrateur de référence au sens de l’Architecture de Yaoundé), Bureau opérations de la marine, Bureau opérations de l’armée de l’air, Centre national de surveillance des pêches, Vigie du Port de Conakry et Direction nationale de la marine marchande. Les autres administrations le seront prochainement.

Yaris en Guinée

Le chargé des opérations et du droit maritime au COM de la préfecture maritime, le capitaine Ibrahima Bah, témoigne : « La plate-forme de partage d’informations YARIS est venue renforcer la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’action de l’État en mer en République de Guinée. Cet outil permettra en un temps record de partager des informations de façon sécurisée aux acteurs concernés en cas d’événement de mer ou de situation de crise.  Sans un cadre cohérent et sécurisé d’échange d’informations maritimes et de coordination entre les différentes administrations civiles et militaires engagées dans l’action de l’État en mer en lien avec les centres de sécurité maritime du golfe de Guinée et leurs partenaires internationaux, la sauvegarde du domaine maritime national n’a que peu d’importance. »

L’ambassadeur de l’Union européenne en Guinée, S.E.M. Josep COLL, affirme : « Le projet GoGIN et cette formation en particulier a renforcé les capacités de la préfecture maritime guinéenne et des différents services chargés de l’action de l’Etat en mer. Ces services sont maintenant connectés entre eux grâce au système Yaris, pour échanger des informations et mieux coordonner leurs actions. Cela va améliorer la lutte contre les actes criminels en mer (trafic, pêche illégale, brigandage) afin de favoriser l’économie bleue. »

Partager/Share