Les administrations maritimes du Togo connectées à la plateforme YARIS

0
127

À Lomé, le 20 mai 2022, le Ministre Conseiller pour la Mer, Mr Stanislas Baba, a présidé la cérémonie de clôture de la formation à l’utilisation de la plateforme YARIS (Yaoundé Architecture Regional Information System).
À l’issue de cette formation de 15 jours, co-organisée à Lomé par la Préfecture maritime,
les principales administrations vont être interconnectées au sein d’un réseau YARIS national.
Elles pourront ainsi utiliser un outil unique et sécurisé pour préparer et conduire les opérations de sécurité et de sûreté maritimes.
Télécharger le communiqué de presse.

Une formation nationale Yaris au Togo

14 gestionnaires opérationnels et 13 opérateurs Togolais ont bénéficié du 9 au 20 mai 2022, d’une formation avancée à YARIS, donnée par une équipe de formateurs de GoGIN+ et des centres de l’AY (CRESMAO et CRESMAC). Outre la maîtrise des principales fonctionnalités de la plateforme, la formation a permis aux participants de s’entraîner à la coordination et conduite d’opérations sur des scénarios hypothétiques, dont la lutte contre la pêche illégale, l’assistance aux navires en difficulté et la répression des trafics illicites. Les participants appartiennent aux administrations suivantes : le Haut Conseil à la Mer ; la Préfecture maritime ; le Centre opérationnel maritime (COM) de la Marine Nationale ; le Port autonome de Lomé ; la Gendarmerie maritime ; la Direction de la pêche halieutique; la Direction des Affaires maritimes et l’Office togolais des recettes. 

À terme, les équipes de ces administrations seront en mesure d’utiliser la plateforme YARIS pour assurer, au quotidien, une meilleure surveillance maritime, un partage d’informations (opérationnelles ou institutionnelles) et enfin une réelle coordination des opérations lorsque nécessaire. 

De plus, la Préfecture maritime et les principales administrations vont être interconnectées au sein d’un réseau YARIS national, leur permettant d’utiliser un outil unique et sécurisé pour préparer et conduire les opérations de sécurité et de sûreté maritimes. 

L’Organisation de l’action de l’État en mer au Togo

Le Togo a mis en place une organisation coordonnée pour piloter l’action de l’État en mer, placée sous la responsabilité de l’Organisme National chargé de l’Action de l’État en Mer (ONAEM) ; la Préfecture maritime en est le bras opérationnel et assure le commandement des opérations en situation d’urgence ou de crise dans le domaine maritime et portuaire, en coopération avec les différentes administrations impliquées.

L’Organisme National chargé de l’Action de l’État en Mer (ONAEM) est l’organe national maritime unique, chargé de coordonner toutes les actions des administrations qui sont impliquées dans l’action de l’Etat en mer ainsi que celles des sociétés du secteur privé maritime. Il est composé sur le plan stratégique, du Haut Conseil pour la Mer présidé par le chef de l’État ; des services du Ministre Conseiller pour la Mer, dirigé par Mr Stanislas Baba, et sur le plan opérationnel de la Préfecture maritime. 

Le Préfet maritime, le Capitaine de Vaisseau Takougnadi Néyo, exerce son autorité sur le territoire maritime du Togo. Il assure le commandement des opérations en situation d’urgence ou de crise dans le domaine maritime et portuaire, notamment en cas d’opérations de police complexe, de piraterie, de pollution, de secours en mer et d’autres actes illégaux. Il a aussi la charge de coordonner les actions de toutes les administrations qui sont impliquées dans l’action de l’État en mer, l’objectif étant la mutualisation des moyens et la cohésion d’actions des administrations (les directions de la pêche, de l’environnement, des affaires maritimes, ainsi que les ministères chargés des finances, de la défense, de l’administration territoriale, des affaires étrangères, et de l’enseignement supérieur).

TVT, journal du 20 mai 2022

Interview du Préfet maritime et du chef de mission de GoGIN+

 

Partager/Share