GoGIN-Favicon (32x32 pixels)GoGIN

The Gulf of Guinea Inter-regional Network

Accueil À propos Architecture de Yaoundé

Architecture de Yaoundé

Accessible sur le site web du CIC/ICC

En juin 2013, les dirigeants des Communautés économiques des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Afrique centrale (CEEAC) ainsi que la Commission du golfe de Guinée (CGG), réunis à Yaoundé au Cameroun, ont posé les bases d’une stratégie régionale commune relative à la prévention et la répression des actes illicites perpétrés dans l’espace maritime du golfe de Guinée. Le Sommet de Yaoundé a abouti à la signature de 3 instruments : le Code de conduite, la Déclaration des chefs d’État et de gouvernement et le Mémorandum d’entente entre les organisations régionales. Cet ensemble d’instruments a inspiré l’élaboration de l’architecture de Yaoundé, illustrée par le schéma ci-dessous.

Elle se compose du Centre interrégional de coordination (CIC), structure d’échange d’information et de coordination, qui fait la jonction entre le Centre régional de sécurité maritime de l’Afrique centrale (CRESMAC) et le Centre régional de sécurité maritime de l’Afrique de l’Ouest (CRESMAO). L’espace côtier est subdivisé en 5 zones maritimes opérationnelles, dont les activités sont coordonnées au sein de 5 centres multinationaux de coordination (CMC).

Au niveau national, il est prévu un centre des opérations maritimes (COM) par pays qui doit regrouper, en plus de la marine nationale qui assure la coordination, les acteurs majeurs de l’action de l’État en mer (la police maritime, les douanes, la pêche et la protection de l’environnement).